L’Ère nouvelle n° 2 (juin 1901)

Au sommaire

La Scission de Lyon (E. Armand)

La plainte d’un enfant d’ivrogne

Assez ! (E. Doumergue)

Boucheries humaines (Séverine)

Mensonges de jésuites (E. Armand)

D’en haut et d’en bas

L’Évangile et l’argent (Jean-Baptiste Henry)

Iniquités sociales

L’abonnement gratuit (L’administration)

Le frère aîné (Jacques Le Péager)

La lutte suprême (E. Armand)

Méditation mensuelle (Paul Richard)

Au cours de la plume (E. Armand)


Qu’est-ce que l’Ère Nouvelle ?

L’Ère Nouvelle est une Union Évangélique indépendante, se composant de chrétiens convertis appartenant à toutes les dénominations, s’intéressant aux questions d’évangélisation et croyant en l’Évangile intégral : l’Évangile du Salut et de la Vie Éternelle ; l’Évangile spirituel, moral et social ; l’Évangile avec toutes ses conséquences économiques.

Ses membres ne paient aucune cotisation et ne sont rattachés les uns aux autres que par le lien moral qui résulte de la communion des idées sur les point qui précédent.

L’Ère Nouvelle est essentiellement laïque ; ceux de nos frères pasteurs qui voudraient y adhérer y sont donc admis à titre de laïques.

Navigation