Anarchisme et non-violence n°1 (avril 1965)

Au sommaire

Editorial

Quelques données fondamentales

Remarques sur la violence (Christian Meriot)

Vinoba (André Bernard)

Courrier (lettre de Jean-Pierre Laly, réponse d’André Bernard)

Violence, non-violence, anarchie (Hem Day)

La violence et la dérision (M. Viaud)


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 8 février 2007
par  Viaud (Marcel)

La violence et la dérision

Opposer la dérision à la dictature est une forme de lutte qui peut paraître futile aux yeux de certains ; dans ce roman, l’auteur nous montre qu’il n’en est rien et que la dérision bien employée peut amener la chute d’un « régime fort ».
Dès le début du livre, nous sommes dans le vif du sujet par la (...)

jeudi 8 février 2007
par  Hem Day

violence, non-violence, anarchie

Nous disions dans l’éditorial que l’idée de non-violence n’est pas originale pour le mouvement anarchiste : témoin cet article d’Hem Day paru dans l’Unique, numéros 54, 55 et 56 de janvier-février, février-mars et mars-avril 1951.
Hem Day est l’animateur des cahiers de Pensée et Action qui ont édité (...)

jeudi 8 février 2007
par  Bernard (André), Laly (Jean-Pierre)

Courrier

De Jean-Pierre Laly
Je lis dans le dernier numéro du « Monde libertaire » un entrefilet concernant une tentative de regroupement d’action directe non violente anarchiste.
Je suis, bien sûr, vivement intéressé par ce genre de tentative, bien que par certains côtés, et après étude et exégèse des (...)

jeudi 8 février 2007
par  Bernard (André)

Vinoba

« Si nous croyons que l’État doit mourir par dépérissement, pourquoi ne serait-ce pas cette année ? », déclarait Vinoba Bhave en 1952. Le dépérissement de l’État est prévu par les marxistes après un long processus qui va de la prise du pouvoir politique par « l’avant-garde prolétarienne » à l’abolition des (...)

jeudi 8 février 2007

Présentation (?)

L’idée de non-violence n’est pas originale pour le mouvement anarchiste, mais celui-ci ne lui a pas accordé l’importance qu’elle mérite. « Anarchisme et non-violence » se propose donc de remettre cette idée en valeur et il ne faudrait pas le considérer comme une nouvelle tendance de l’anarchisme. Il ne (...)