Wullens (Maurice)


Articles de cet auteur

mardi 24 novembre 2015
par  Wullens (Maurice)

Revue des Revues

Je vous avais parlé la dernière fois de ce critique exceptionnel qui signe Maurice Boissard (Paul Léautaud) et se fit mettre à la porte de la Nouvelle Revue Française, pour avoir voulu, l’étrange phénomène, y écrire tout net ce qu’il pensait. Un lecteur m’écrit à ce sujet : « Tu cites avec sympathie ce (...)

mardi 24 novembre 2015
par  Wullens (Maurice)

Revue des Revues

Et d’abord une explication.
Paul Bergeron qui dirige à Lyon Les Vagabonds (j’en ai parlé ici même : voir numéros 7, 10 et 11), m’écrit sur une carte postale :
« La Revue des Revues de la R. A. ne parle plus des Vagabonds : est-ce par ordre de la rédaction ou par oubli du rédacteur ? »
Je ne veux pas (...)

mardi 24 novembre 2015
par  Wullens (Maurice)

Revue des Revues

Clarté s’aiguillait déjà sérieusement vers le communisme intégral, malgré les dénégations de ses managers. Je crois que la crise récente du Parti communiste précipitera cette évolution. Il est bien évident qu’un « pur » comme Barbusse ou Vaillant-Couturier, ne peut plus collaborer aux côtés d’un infâme « (...)

samedi 25 octobre 2014
par  Wullens (Maurice)

Revue des revues

Une aubaine ce mois-ci : le numéro spécial des Cahiers d’Aujourd’hui consacré à Léon Werth (en vente chez Crès, 21, rue Haute-feuille, Pairis-6e). J’imagine que tous les lecteurs de Clavel, d’Yvonne et Pijallet, des Amants invisibles, des Voyageurs avec ma pipe, de Dix-neuf ans, j’imagine que tous (...)

jeudi 3 avril 2014
par  Wullens (Maurice)

Revue des Revues

Dans le numéro de janvier de la revue L’Époque, M. Fernand Divoire, sous le titre Si nous recommencions à faire de l’art ? aligne quelques belles vérités : Les romans agréables et les beaux tirages, je n’y vois pas d’inconvénient. Ça ne me gêne pas du tout. Je ne trouve pas ça plus méprisable que le (...)