La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
La Revue Anarchiste n°1 (décembre 1929)
Les revues
Article mis en ligne le 29 octobre 2007
Visites : 576 - Popularité :
9%
logo imprimer

Les
Humbles ont consacré leurs cahiers d’Août et Juillet à
Léon Bazalgette. Belle ferveur de ses amis, voilà le
plus grand mérite du traducteur de « Feuilles
d’herbe ». Guilbeaux lui-même, le courageux
déserteur, vient apporter sa gerbe de souvenirs à celui
qui fit la guerre sans « accepter jamais le crime ».
Franchement je comprends davantage ceux qui partirent en chantant
linternationale éperdument suggestionnés
par la psychose de lavènement de leur rêve
par la destruction de l’impérialisme allemand.

Personnellement
nayant point passé par cette crise je ne suis pas
assez qualifié pour insister mais je reproche à
l’interprète du grand poète américain davoir
mérité quon lui applique le proverbe :
« Traduttore traditore » : traducteur :
traître. C’est, je crois, André Gide qui a démontré
combien tendancieuse était la traduction de « Feuilles
d’herbe » et combien Bazalgette avait eu à cœur de
démontrer contre l’évidence et en faisant des
interprétations de son cru le conformisme sexuel de Wall
Whitman.

Bazalgette votait,
faisait la guerre et trahissait la véritable identité
de celui quil sétait engagé à
faire connaître mais il possédait quelque vertu
puissante et indéfinissable puisqu’il a mérité
la rare amitié de ceux qui lui ont édifié la
plaquette des « Humbles ».

LE LIBERTAIRE.

Les camarades du
Libertaire prennent la défense de Gimenez le malheureux
prisonnier de Loos qui, faute de soins, dut être transporté
à lhôpital où les médecins
durent l’amputer des deux jambes.

Et voici qu’il est
mort : le comité de défense sociale et le
Libertaire « ne classent pas laffaire ».

Ladministration
pénitentiaire et le docteur assassin Jacquemard vont rester
sur la sellette jusqu’à nouvel ordre… au surplus nous aurons
personnellement à reparler des atrocités du régime
des prisons.

Le romanichel dans
ses échos réserve une place importante à
l’équipe de la Tour pointue et à cette occasion sen
prend à juste titre aux « chers maîtres »
complices par leur silence des atrocités policières. Il
est bon que parfois des commerçants des journalistes ou des
avocats passent par la filière à la façon du
vulgaire : leurs cris sont entendus de leurs pareils et les
« braves gens » enfin se sentent menacés.

LA VOIX
LIBERTAIRE.

F. Michel s’indigne
à juste titre et réclame aussi que l’agitation se fasse
et qu’on ne laisse pas à repos le morticole administratif
Jacquemard.

Je le répète
il sera bientôt question d’un de ses confrères
ès-centrale.

Des nouvelles
intéressantes de provinces.

PLUS LOIN.

Toujours de jolis
bois signés F. M. (?) Le docteur Pierrot continue son
intéressante et substantielle étude sur la morale dans
laquelle il critique les méthodes éducatives
bourgeoises. Nous reviendrons d’ailleurs sur cette étude
lorsqu’elle aura reçu sa conclusion.

À propos de
l’« Eugénisme positif », « Plus
loin » fait encore justice des sots préjugés
relatifs à l’onanisme et qui datent du XVIII siècle.
Cet intéressant sujet sera d’ailleurs traité dans la
Revue Anarchiste de Janvier.

L’EN DEHORS.

Senex, avec
concision et verve, démontre que le scandale Almazoff est un
signe des temps : la société moderne se sert
franchement de la violence pour exercer son emprise sur l’individu.

Toujours des échos
documentés et intéressants : sur les révoltes
dans les prisons américaines, sur les attentats et la longue
internationale Volapük.

ESOPE.

Gérard de
Lacaze-Duthiers nous parle de la vie et de l’œuvre de Banville
d’Hostel, peintre, poète et critique qui se révèle
un auteur dramatique puissant et original avec son chef-d’oeuvre
« Z ». Animateur de la « Foire aux
chimères » avec Dévigne, Colomer, Franconi
et Vaillant-Couturier, Banville d’Hostel est resté, dans son
atelier de Montmartre, le probe artiste de jadis aussi sincère
et généreux qu’au temps des premiers enthousiasmes.


Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Nos enquêtes
le 29 octobre 2007
Les livres
le 29 octobre 2007
par L’Homme qui lit
Pour prendre langue
le 29 octobre 2007
par Claude (Léo)
Lettres de Russie
le 29 octobre 2007
par La Revue Anarchiste
Dans le jeu de quilles
le 29 octobre 2007
par Le Chien

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2