La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
Noir & Rouge n°5 (printemps 1957)
Dans notre courrier
Article mis en ligne le 14 juillet 2007
Visites : 407 - Popularité :
4%
logo imprimer

Si, dans notre dernier no nous constations un certain ralentissement dans les envois de lettres des camarades qui non seulement lisent mais veulent bien aussi nous faire profiter de leurs avis et critiques (pour nous l’essentiel, nous le répéterons toujours) les dernières semaines ont heureusement rétabli la situation en nous amenant un nombre très accru d’opinions de lecteurs. Nous les en remercions en leur demandant de continuer ce bon travail. Bien entendu, cette rubrique n’étant ni une tribune libre ni une de ces chroniques où la pensée des camarades est savamment « corrigée » (?) par « un chapeau-réponse » judicieux ou hypocrite, nous continuerons à répondre directement à tous nos correspondants.

Du camarade M. D. de Bruxelles : « […] Certes, pour ma part je ne puis acquiescer à tout ce qui est publié dans ces deux numéros de N. et R. (3 et 4). Je prends ce qui reflète ma pensée, je médite ce qui est au-delà ou ce que je n’ai pu accepter à ce jour, à travers les expositions nouvelles que je rencontre et j’en tire profit bien souvent pour remédier à des manquements ou à des révisions. J’ai toujours été chaud partisan d’un pluralisme anarchiste, défenseur d’une synthèse relative et d’une harmonie entre nous jusqu’aux limites du possible. Ma pensée est donc très nuancée. Mais il y aurait beaucoup à dire sur certains articles ou certaines définitions un peu trop rigides parfois. Exemple (no 3). « Pour un anticléricalisme… » il y a des anarchistes religieux : Tolstoï, en Hollande, des mouvements anarchistes religieux même, d’expression communiste et cela se comprend, si l’on veut bien repenser les origines du communisme qui n’est pas uniquement ni marxiste ni matérialiste. Cependant l’étude « Pour la clarté » (no 4) est une mise au point avec citations, toujours la bienvenue cette forme ! expression d’un problème, elle aide à réfléchir. « L’anarchisme est-il un socialisme ? » voyez l’étude que j’ai faite dans le cahier consacré à Ernestan sur le socialisme libertaire. L’étude sur l’anarchisme en Hongrie et les évènements est bonne, celle sur Read très éducative. Je ne les discute point, j’essaie d’en faire mon profit. […]

D’un camarade de Seine & Marne : […] Dans le no 4 des cahiers, un militant de Gironde critique (avec raison) un article de Bourgeois paru dans le no 3, où ce camarade disait que l’Église devenant républicaine, socialiste et même anarchiste… Voyons, cela est absolument impossible. L’Église qui est une redoutable ennemie de la classe ouvrière, l’Église fidèle alliée du Capitalisme l’Église, l’école du mensonge, de l’hypocrisie, des satyres, etc. D’ailleurs toutes les religions sont pareilles. L’Église est à abattre, enfin il y aurait beaucoup d’autres choses à dire sur ce sujet […]

N.D.L.R. Ce camarade, n’ayant pas pris connaissance du no 3 de nos cahiers, nous avons pu lui en envoyer un exemplaire afin qu’il ait une idée complète sur l’article incriminé.

Un camarade de Toulon : […] Tu me demandes l’opinion des copains sur N. et R., elle est bien difficile à traduire car les sentiments sont partagés. Pour la plupart : « encore un canard de plus » […] Certains autres « voilà une revue reflétant l’esprit communiste libertaire, tant mieux. Nos idées n’ont jamais de journaux pour les propager » […] D’autres pensent encore que vous auriez pu envoyer vos papiers à « Défense de l’Homme » ou au « M.L. » sans pour cela créer un canard. Mon opinion personnelle : technique : bonne présentation couverture, mais texte difficile à lire. Fond : les articles me paraissent de valeur, notamment dans le numéro 4. Il serait bon, à mon avis, de rappeler dans chaque no les principes qui ont amené la création des G.A.A.R. et de N. et R., sur le recto de la couverture par exemple et surtout de préciser votre tolérance et bonne entente avec tous les autres courants de l’anarchisme […]

D’un Camarade de Charente-maritime : […] C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons lu votre brochure et nous sommes heureux de voir que vous avez quitté Fontenis lorsque vous vous êtes aperçus que son communisme n’avait de libertaire que le nom. […] Nous aimerions savoir à notre groupe quelles sont vos positions vis-à-vis de la F.A.? […]

D’un militant du Nord : […] Je trouve, Christian, ton article maladroit, on a l’air de vouloir déclencher une polémique et d’en vouloir à certaines personnes. Pas d’accords, mais pas du tout ! sur ta classification de marxistes « d’espèce intelligente » et « staliniens bornés » et je ne pense pas qu’il s’agit de « sous-marxistes » au P.C. Je crois au contraire que c’est eux les vrais marxistes, les gars de « Socialisme ou Barbarie » sont loin de Marx. Il suffit de lire celui-ci et ses polémiques avec Bakounine pour s’en apercevoir. Il y a d’autre part des arguments « contre-produisant » comme celui du gars de la revue « Correspondance » : « La Révolution hongroise a triomphé parce qu’aucun parti ne la guidait » manque de chance : elle n’a pas triomphé… et un marxiste te dira « justement, parce qu’aucun parti ne la guidait… » […].

D’un camarade du Haut-Rhin : […] Je suis convaincu que N. et R. sera d’ici peu un des éléments principaux d’une remontée anarchiste révolutionnaire, aussi bien comme source de documentations que comme effort de pensée neuve. Un effort matériel reste évidemment à faire au point de vu présentation. […] En ce qui concerne la pensée anarchiste, il faudrait arriver à tout reprendre à partir de zéro. Deux citations dans le no 4 de N. et R vont dans ce sens, l’une de Read d’abord, disant « Nous ne pouvons faire face au marxisme et nous attendre à le dépasser, à moins d’avoir une philosophie de force égale ». Celle ensuite « réponse à la plate-forme d’Archinov » sur la « liquidation préalable des hésitations et des incertitudes théoriques ». […] Une des faiblesses de notre mouvement, ce n’est pas qu’il y ait trop de ténors : c’est qu’ils chantent faux. On prend quelques principes comme acquis et on les accommode à sa sauce préférée, en se basant sur un ensemble de lectures hâtives et hétéroclites. Il y a autant de philosophies anarchistes que d’anarchistes : ça veut surtout dire qu’il n’y a pas de philosophie anarchiste. […] Mais l’anarchisme peut très bien se prêter à une philosophie cohérente, élaborée, qui serait avant tout une philosophie de la Liberté, intégrant tous les domaines, connaissance, morale, lutte sociale et politique, art, etc. Cela est faisable […]. »

― O ―

Ne pouvant, hélas, passer des extraits de toutes les lettres intéressantes reçues, nous signalons des envois de Nantes, de l’Héraut, du Lot & Garonne, du Mans, de la région lilloise, etc.

À tous un fraternel merci.


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2