La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
Le libertaire n°3 (10 — 25 février 1892)
Mouvement social
Espagne — Bilbao — Valladolid — Suisse — Portugal — Algérie
Article mis en ligne le 27 mai 2007
Visites : 484 - Popularité :
3%
logo imprimer

Espagne

Les ventres creux sont traqués là-bas. Le ministre des travaux publics du cabinet de Madrid
vient de promettre de leur donner du plomb quand ils demanderont du pain ; et pour ne pas les faire
languir dans les prisons, la cour martiale fonctionnera plus terrible qu’en temps de guerre.

En vingt quatre heures, ou moins même, les rebelles seront pris, jugés et exécutés.

Les gouvernements espèrent enrayer la marche ascendante des idées anarchistes en exécutant les
prisonniers de Xérès et en promettant d’assassiner en masse les meurts-de-faim au 1er mai
prochain.

Mais cela pourrait bien être cause de plus sérieuses insurrections.

Le ministre de la guerre se trompe peut-être lorsqu’il dit être sûr de son armée ; les fils et
les frères des Pataouets,ceux qui sont à la caserne, pourraient bien se rappeler au moment du
carnage qu’il font partie de ce peuple qu’on leur commande d’assassiner ; qu’hier ils étaient à la
charrue et à l’atelier, que demain ils y retourneront et dans un moment de lucidité reconnaître
meurs vrais ennemis.

Mais il se peut aussi que le peuple en uniforme tire sur le peuple en guenille.

À Paris, aussi, le 18 mars 71, 35000 communards ont été mitraillés… l’idée n’en est pas moins
restée debout.

Le souvenir des martyrs de Chicago n’empêche pas qu’aujourd’hui on entende des milliers
d’hommes se dire anarchistes.

Et si on tue ceux d’Espagne il y aura encore quelques grands cœurs de moins qui battront pour
l’anarchie, quelques hommes qui ne pourront plus travailler au bonheur de l’humanité, l’idée sera
quand même là, rayonnante parce qu’elle est vérité.

Bilbao

Il y a eu grève des mineurs dans plusieurs centres houillers du 25 janvier au 8 février, mais après
plusieurs combats avec les soldats et la gendarmerie où il y a eu beaucoup de sang versé de part et
d’autres, la travail a été repris.

Le gouvernement considérant le caractère anarchiste du mouvement à fait fonctionner la cour
martiale.

Valladolid

Un artilleur nommé Caminago a tué son sergent d’un coup de carabine parce qu’il le punissait
injustement.

Suisse

La Suisse accordera désormais l’extradition des anarchistes.

— O —

Wilna 24 janvier — Un officier d’artillerie venant prendre le commandement de sa batterie et voyant
que ses hommes lui refusaient le salut militaire, par mutinerie, en tua deux à coups de revolver.

Partout les mêmes ces galonnés !

Portugal

À Lisbonne des ouvriers sans travail ont pillé les boulangeries

Algérie

Une dégoûtante affaire de mœurs a été découverte au premier étranger à Bel-Abbès.

Pour empêcher ces scandales il faut jeter bas les casernes.

Thomassini et Jerres, sergents, ont attiré un jeune soldat dans leur chambre et par la
violence ils ont commis sur lui un attentat ignoble.

Voilà jusqu’à quel point le militarisme abruti l’individu, on ne peut pas dire que se sont des
exceptions, il ne se passe pas de semaine sans que les quotidiens relatent 3 ou 4 faits aussi
révoltants ; il est probable que si ces gens-là au lieu de vivre en caserne dans cette continuelle
promiscuité, avaient pu vivre de la vie large de l’homme libre, ils n’auraient pas été réduit à
faire ces ignobles saletés.


Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Assassinat
le 27 mai 2007
Ce qu’est l’anarchie
le 27 mai 2007
Causeries (suite)
le 27 mai 2007
Les machines
le 27 mai 2007

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2