Deux milliards pour la guerre coloniale

mardi 1er avril 2014

M. Victor Bérard, dans, L’Ère Nouvelle a récapitulé les dépenses, habilement réparties entre les différents compartiments du budget, destinées à faire face aux entreprises coloniales de la France, pendant l’année 1920.

Ces dépenses atteignent deux milliards 200 millions, dont 1.200 pour les Colonies actuelles et 1.000 millions pour les acquisitions nouvelles (Syrie, Palestine, etc.). Cela représente le quart des sommes réservées aux dépenses publiques, puisque sur un budget de 19 milliards, le service de la dette en prend près de 10. Il conviendrait d’ajouter à ces deux milliards 200 millions les dépenses de l’armée et de la marine pour savoir ce que nous coûte annuellement la « politique du canon ».

Dire que le désarmement était une si belle chose… pendant la guerre.