Appel à l’unité de tous les anarchistes

, par  Groupe anarchiste de Châteauroux (U.F.A.) , popularité : 3%
Où en est l’anarchisme en France ?

Il gâche ses chances au moment où une grande partie de la jeunesse se tourne spontanément vers lui. Tout cela parce que le mouvement est désuni et confus.

Désuni : Les champions de l’internationale s’ignorent d’un département à l’autre parce qu’ils ne combattent pas sous le même sigle…

Confus : parce qu’il existe des sortes de cocktails anarcho-gauchistes qui sèment la confusion.

L’anarchisme est simple et clair.

Que tous les anarchistes travaillent en commun pour faire connaître leurs idées au plus grand nombre.

Que, quelle que soit l’organisation à laquelle ils appartiennent, ils correspondent régulièrement, qu’ils se réunissent pour des actions communes. Ainsi se réalisera la véritable unité : l’unité à la base de tous les anarchistes. Essayons d’abord dans le centre de la France…

à propos des actions communes :

Il est certain que l’anarchisme, outre les moyens de propagande classiques, doit propager ses idées en participant aux luttes sociales :

  • Les actions doivent éviter de rechercher la violence et la provocation.
  • Elles doivent être susceptibles d’être approuvées par la majorité de la population.
  • Elles doivent être motivées par un fait important qui nous permette de prendre une position spécifiquement anarchiste.
  • Le but est de profiter de certains faits pour répandre nos idées en faisant des propositions concrètes.

Le préliminaire à tout regroupement est l’élaboration d’une base théorique minimum commune. Voici celle proposée par le groupe de Châteauroux :

Base théorique minimum proposée
Notre but : La liberté

Ce qui implique

d’une part :

  • la négation de l’autorité dans toutes ses manifestations.

Donc :

  • la négation de l’État et de tout son appareil ;
  • la négation de la hiérarchie.
  • le refus de la confiance absolue dans la pensée d’un quelconque maître

d’autre part

  • de penser dès maintenant à l’organisation objective de la Liberté, c’est-à-dire à une organisation fédéraliste anarchiste
  • la nécessité de l’élaboration permanente et personnelle d’une théorie basée sur la liberté
tout anarchiste se doit de répandre ces idées

Camarades, répondez à notre appel les partisans de la solidarité ne peuvent continuer à s’ignorer.

Un seul journal !

Un seul mouvement !

le groupe anarchiste de Châteauroux (U.F.A.)