Le mensonge

, par  Gravier (A.) , popularité : 3%
Qui peut, sans répulsion, user du mot « mentir » ?
Mentir, c’est se créer des tourments, c’est souffrir,
Car il n’existe pas de plus grande souffrance
Que d’être en désaccord avec sa conscience.
Mentir, c’est attirer sur soi tous les malheurs,
C’est aller au-devant de profondes douleurs.
Je n’ai qu’un idéal, et c’est la Liberté.
Or, cela ne s’obtient que par la Vérité.
Le Mensonge est odieux, la Vérité est belle,
Et c’est pourquoi je veux lui demeurer fidèle.
Le mensonge n’est rien, la Vérité est tout,
Clamons la Vérité, la Vérité partout.
Chassons de nos pensées, de nos cœurs de nos songes,
Qu’ils soient grands ou petits, les faux et les Mensonges.
Travaillons pour la paix, l’amour, la liberté
Gardant pour idéal, toujours la Vérité.
A. Gravier
ouvrier terrassier.