Entre nous

, par  Libre Fédération , popularité : 4%

La libre Fédération part sans un sou. Elle ne vivra que de l’appui de ceux qui s’y intéressent. Nous allons envoyer ce numéro-ci et le suivant à un certain nombre de personnes qu’on nous a indiquées comme des abonnés possibles. Avec la censure postale, beaucoup ne seront pas atteintes. Nous espérons donc que chacun parlera du journal dans son entourage et fera lire l’exemplaire qu’il a en mains.

Nous prions vivement ceux qui ne veulent pas s’abonner à La libre Fédération de nous renvoyer l’exemplaire qu’ils recevront, en biffant simplement leur nom et leur adresse et en écrivant sur l’enveloppe : Refusé.

Et nous demandons à ceux à qui le journal plaira de nous envoyer de suite le montant de leur abonnement.

Quant aux personnes qui n’auront ni refusé les deux premiers numéros, ni payé l’abonnement, nous ferons comme suit :

pour la Suisse : elles recevront dans vingt jours un remboursement de 2 fr. 75 auquel elles voudront réserver bon accueil ;

pour l’extérieur : tout envoi cessera, les frais de remboursement étant trop élevés.

Il va sans dire que nous ferons le service aux abonnés éventuels momentanément gênés et qui nous en informeront.

Encore une fois, nous partons sans avance aucune. La vie de La libre Fédération dépend de ceux qui s’y intéresseront.

l. l. f.

Navigation