Parmi les pensers éclos

vendredi 2 septembre 2011
par  Zisly (Henri)

« Vers l’Éducation humaine » — La Laïque contre l’Enfant par Stephen Mac Say - 2fr chez l’A. à Gourdez par Luisant (E. et L.) chez Schleicher 8 r. Monsieur le Prince Paris.

Après Paul Robin, Manuel Devaldès, Tolstoï, S. Faure, F. Ferrer Léon Clément et d’autres moins glorieux, théoriciens et praticiens de l’éducation rationnelle, voici un nouveau précurseur Stephen Mac Say, qui vient d’écrire « la Laïque contre l’Enfant » un bon et beau livre. Évidemment, je pourrais citer quelques extraits les plus saillants pour les lecteurs de la « V. A. » puissent se faire une idée — un peu faible — de l’importance de l’oeuvre, mais ce serait forcément incomplet et le mieux qu’ils puissent faire c’est de lire ce travail tout au long, travail susceptible de méditations profondes, d’heureuses acquisitions intellectuelles et morales vers une éducation plus saine, plus logique, en un mot naturelle.

N’oublions pas que c’est là une de nos propagandes essentielles propres à susciter des générations meilleures en vue de l’affranchissement humain.

Peut-être reviendrai-je sur cet ouvrage, ici ou ailleurs, plus longuement.

En attendant, tous ceux et celles qui liront ce livre ne perdront ni leur temps ni leur argent.

– O –


« L’Éternel Tondu », par L. Bonnery,. 115 route d’Orléans, Montrouge (Seine)

L. Bonnery vient de lancer une nouvelle brochure, 10 C. « l’Éternel Tondu », où il raconte une partie de sa vie remplie de traças et de douleurs, c’est la longue. plainte de l’esclave contre toutes les formes d’oppression, tant morales que matérielles, qui l’enserrent chaque jour davantage, mais c’est aussi le chemin tracé vers la Révolte pour la libération définitive. E,. Bonnery continue à revendiquer la Régie Naturelle avec ses c. les naturiens Égalitaires.

H. Zisly