Définitions discutables

lundi 8 août 2011
par  Elvant (Lilith)

Baiser. – Civilisation de la morsure ; Guêpe aux lèvres et miel au cœur ; Âme puisée au fond des entrailles ; Vertigineuse tangence de la Tendresse ; La fleur la plus suave au jardin de l’Amour.

Le plus doux des bruits
_Le meilleur des fruits

Doublement de leur diaspora (ou aire de dispersion) pour les flores microbiennes de deux cavités buccales.

Balayage. – Assomption des poussières domestiques ou urbaines.

Beauté. – Fiction plus tutélaire que la Réalité ; Vérité idéalisée dans le sensible ; Projection spectrale de la Joie ; La plus haute ombelle de l’Utilité ; Inviolable refuge que nous pouvons nous ménager en pleine jungle de la Vie ; part d’impossibilité que nous oppose l’objet d’une convoitise.

Besoin. – Sommation des organes à nos facultés d’adaptation ; Sentiment métabolique d’une carence ou d’une pléthore ; Pointe d’aube révélant une voie d’évasion à travers le chaos ténébreux des Souffrances ; Cœur du Désir ; Désir du Corps.

Bien. – Objet d’un Désir.

Bien-être. – Bonheur élémentaire ; Hamac de la Quiétude.

Blâme. – Cafarde sanction que nous infligeons à quiconque ose faire autrement que nous avons dit.

Bon. – Pouvoir qui cadre ou « compose » avec le nôtre.

Bonheur. – Incessible horizon de la Joie ; « Fin » toujours à la portée du Sage ; Soleil émulateur de tous les feux de paille de nos pauvres réjouissances ; Agrément sine materia ; Culte voué à notre « bien » avec abnégation de tout « mieux » ; Enfant chéri de la Quiétude ; Nirvana banal ; Ennui ouaté ; Plaisir de Cana ; multiplicable (ou divisable !) à l’infini ; Plaisir du repos et repos des plaisirs.

Bonté. – Tropisme altruiste ; Stalactite de la Pitié qui, parfois, se dépose aux voutes du cœur.

Bouderie. – Ressentiment de la contrebande ; Naïve rancœur de l’Impuissant ; Cotte-de-maille du Député.

Bovarysme. – Mythomanie intime.

(à suivre, reproduction réservée)

Lilith Élvant.