La Presse Anarchiste
Slogan du site
Descriptif du site
La Revue Anarchiste n°4 (avril 1922)
Pensées anarchistes
Article mis en ligne le 11 décembre 2010
dernière modification le 10 décembre 2010

par Raymond (Maurice)
Visites : 930 - Popularité :
8%
logo imprimer

— Dieu est un mythe, mais cela n’empêche pas ses prétendus serviteurs de courir après de substantielles réalités.

— La plupart des personnages que l’Histoire appelle « grands » ne le sont devenus que grimpés sur des monceaux de cadavres.

— On n’est véritablement son maître que lorsqu’on n’a pas plus d’ordres à donner qu’à recevoir.

— Le raisonnement n’implique pas toujours la raison et l’on peut-être raisonneur sans être raisonnable.

— Certains sont de farouches partisans de toutes les libertés, qui, dans leur intérieur, sont de véritables petits tyrans.

— L’orgueil est souvent un paravent ou l’imbécile dissimule sa nullité ou sa sottise.

— L’arrogance des maîtres est faite de la platitude des esclaves.

— Il y a certaines têtes où un boulet de canon entrerait plus aisément qu’une bonne idée.

— Au point de vue éducation sociale, l’humanité est encore dans les langes.

— Pour les riches et les puissants de ce monde, la vie est nue perpétuelle fête : combien sommes-nous de malheureux qui attendons la fin du spectacle !

— Tour être bien vu par tous, ne jamais dire à une femme qu’elle n’est pas belle et à un homme qu’il n’est pas fort.

— Ce dont on peut difficilement s’abstenir : c’est de critiquer les autres.

— Les belles inscriptions laudatives dans les cimetières donnent l’illusion d’une généreuse humanité défunte !

— Avoir le ventre creux, cela résonne péniblement au cerveau : de là les mauvaises pensées.

— Tout le bien que l’on pense de soi est souvent plus vrai et plus mérité que tout le mal que l’on dit de nous.

M. Raymond.

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2