À travers le monde

Russie
mardi 27 juillet 2010

Le correspondant du Politikens à Ravno télégraphie que d’après le Pravda (organe officiel bolcheviste), le tribunal révolutionnaire de Perm a condamné à mort Jachontoy, membre d’un soviet local, responsable du meurtre de la famille du czar.

L’exécution a déjà eu lieu. Quatre complices ont été acquittés pour n’avoir agi que sous les ordres de Jochontoy. Si cette nouvelle, qui est très vraisemblable, est authentique, elle dénoterait un grand revirement dans l’esprit de la dictature du prolétariat, revirement déjà constaté depuis des mois, par des observateurs impartiaux des choses de Russie.

D’après un message sans fil transmis de Moscou, le Gouvernement des Soviets serait décidé à faire la paix avec l’Entente et à traiter avec les diplomates des Alliés.

La Grande-Bretagne est également favorable à une proposition de paix considérée comme très avantageuse. Déjà M. O’Grady, délégué anglais, et M. Litvinoff, l’ex-ambassadeur des Soviets à Londres et représentant de Lénine, sont à Copenhague pour discuter les conditions d’échange des prisonniers de guerre. On laisse entendre, dans les cercles politiques et financiers de Londres, que ces deux délégués auraient également des pouvoirs pour discuter les conditions de paix, lesquelles conditions ont déjà été publiées par la grande presse.