G de Lacaze-Duthiers et l’académie

samedi 10 juillet 2010

Nos lecteurs savent que l’Académie française a décerné à Lacaze-Duthiers le prix Dupau, d’une valeur de 16.000fr. destiné « aux écrivains ayant bien servi les lettres et qui connaissent vers la fin de leur carrière des difficultés matérielles ». Or, il sied de noter que Lacaze-Duthiers n’a pas posé sa candidature à ce prix, qu’il n’a fait aucune démarche ou visite pour l’obtenir, et que c’est seulement en parcourant un journal qu’il a appris qu’il en était le bénéficiaire. D’ailleurs, le Secrétaire Perpétuel de la « vénérable Institution », M. Georges Lecomte, a témoigné lui-même que notre ami n’avait « rien demandé ni posé de candidature ». Dans ces conditions, nous écrit-il « Naturellement, je n’ai point refusé. Autant que ce soit moi qu’un autre ».