La Lanterne Noire n°3 (juin — juillet 1975)
Répression en Bulgarie
Article mis en ligne le 31 mars 2007
On parle beaucoup de la répression en Allemagne, en France, en Espagne, au Chili, etc. Mais peu dans les pays de capitalisme d’État. Pourtant une opposition existe… en Bulgarie.

Des nouvelles parvenues en décembre 74 informent sur la détention et l’internement de plusieurs camarades anarchistes : Alexandre Nakov (cheminot), Atanas Kuceuv (instituteur) et Lubomir Djermanov (technicien des mines), tous les trois de la ville de Pernik, centre métallurgique, ont été condamnés à cinq ans de prison ferme. Christo Kolev, après 11 ans de camp de concentration a été de nouveau interné après avoir participé à l’érection du Monument Mortuaire de Vasil Ikonomov, guérillero anarchiste des années 20-25. (On sait que dans les pays de l’Est les « enterrements » sont l’occasion de rassemblement d’opposants.) Gantcho Damianov (comptable) et Atanas Artukouv ont été internés. Ainsi que Sacho Guigov (sculpteur) qui est mort en septembre pendant son internement.

Internement signifie résidence forcée dans des villages et déplacements répétés.