Ode à la nature

samedi 11 juillet 2009
par  Rémaut (Joseph)

Loin des moroses rues aux cases rectilignes,
Sous les arbres touffus où chantent les oiseaux,
Le long d’une rivière inégale et sans lignes,
Je me laisse bercer par le rythme des eaux,
 
Dans ce cadre enchanteur, tout m’exalte et m’enivre ;
Je puis vagabonder en toute liberté :
Marcher, m’asseoir, courir, m’allonger… enfin vivre.
Ici, de l’homme absent cesse l’autorité.
 
Ici, je suis heureux. Que la nature est belle !…
Dans le calme serein de la forêt profonde
seul et pensif, en songeant que vers elle
Un jour je reviendrai sans regretter le monde.

Joseph Rémaut