Du neuf sous le soleil

Aujourd’hui, le n°1 de la revue Anti-Patriote Révolutionnaire, éditée (entre autre) par Georges Deherme en 1884, ce qui, en passant, lui ferait commencer sa carrière de propagandiste à 14 ans… (sa biographie indique une naissance supposée en 1870) ce qui me semble très suspect, d’autant plus qu’il est donné comme fréquentant les réunions anarchistes vers ses 16 ans à Marseille et que la revue indique comme adresse le 207 Bd Voltaire à Paris, chez Georges Deherme…

Bref, la biographie du très précoce Deherme est peut-être à revoir. Il n’en reste pas moins que la rédaction de cette revue était emportée par la fougue révolutionnaire d’une jeunesse impétueuse et flamboyante… autrement dit de la dynamite, du vol et du bourgeois pendu par les tripes (avec un peu de larmes versées sur le sort du prolo qui souffre, parce qu’on est pas des monstres). une fois sa puberté achevée, Deherme fut moins titillé par les assauts de ses hormones galopantes et se réfugia dans les bras du mouvement positiviste où, à grands coups de camomille et de tisane à la verveine il put calmer ses ardeurs et envisager à loisir un monde meilleur en compagnie des gens qu’il aurait étripé avec joie 20 ans plus tôt.


Articles les plus récents

samedi 3 mai 2014